Kinésithérapie Respiratoire

Chez les patients souffrants d’affections pulmonaires la rééducation respiratoire peut être très importante. D’abord il y a les infections aigues avec une sécrétion de mucosité abondante, puis il y a les maladies chroniques avec une diminution de l’efficacité respiratoire. Finalement il y a les pathologies au thorax, comme la pleurésie, le pneumothorax ou l’intervention chirurgicale.
Comme le traitement médicamenteux, le kiné respi vise à:

  • l’évacuation efficace du surplus de mucosité.
  • la diminution de constriction bronchique.
  • la conservation ou même l’augmentation de la capacité vitale.
  • l’optimisation de la mobilité du thorax.

En fonction de la pathologie, la durée de la rééducation varie entre quelques séances pour les infections aigues (bronchiolite du nourrisson) et des longues séries pour le BPCO (maladies chroniques).